Loading Posts...

TibTop poursuit la commercialisation de ses protèges-tibias connectés avec l’Olympique de Marseille

@Tibtop

Vous vous en souvenez ? Ils ont effectué un passage remarqué dans l’émission de M6 Qui veut être mon associé ? Deux semaines après le passage dans l’émission, l’entreprise commençait la commercialisation : « Grosses ventes au lancement » confirme Bakary Kamara, le fondateur.

Bakary Kamara, fondateur de TibTop, nous raconte : « C’était en janvier 2020, c’est le moment où on a industrialisé le produit ». Les mois de janvier et de février correspondaient aux objectifs que l’entreprise s’était fixés, soit 2 000 paires de protèges-tibias vendus sur l’année 2020. 

Coup de frein et changement d’offre

Mais le confinement du printemps 2020 a apporté un « coup de frein » à l’activité. TibTop vendait son produit avec une offre individuelle : à savoir que chaque client commandait ses propres protèges-tibias connectés avec un accès individuel à l’application de monitoring, gratuit. Le produit était uniquement présent en ligne, il fallait se rendre sur le site internet de l’entreprise pour effectuer sa commande individuelle. 

Désormais, compte tenu du contexte, l’entreprise a choisi de lancer un « pack Club », avec des protèges-tibias vendus sous la forme de pack, avec une application davantage tournée vers un « usage tablette » à destination du staff et de l’encadrement technique des clubs sportifs. Le produit, le protège-tibia, est resté le même mais l’application est montée en puissance pour proposer davantage d’indicateurs correspondant à un usage professionnel. 

Nouvelle cible commerciale

Cette nouvelle cible commerciale correspond donc davantage au contexte économique avec des clubs amateurs paralysés par la pandémie : les entraînements n’ont pas vraiment repris depuis le confinement de mars, les restrictions sanitaires ont également fait chuter le nombre d’adhérents « loisirs » des clubs amateurs. En revanche, les clubs professionnels et semi-professionnels (dans lesquels les joueurs exercent leur métier) ont le droit de mener des entraînements, et même de disputer des compétitions depuis l’été 2020, et ce sans discontinuer jusqu’à aujourd’hui (malgré les reconfinements et autres restrictions). Il y a donc un marché à aller chercher immédiatement pour TibTop.

L’Olympique de Marseille vient donc de devenir client de ce pack TibTop dans le cadre d’un « partenariat technique (…) Le Data Lab du club nous fournit des retours d’informations ». Ce sont les joueurs de Nationale 2 qui utiliseront les protèges-tibias connectés. Pour l’instant, l’usage de ce produit innovant est donc réservé au centre de formation de la cité phocéenne.

Développement continu depuis 2019

À l’origine de cette histoire entrepreneuriale, une SASU créée en 2015 pour commercialiser un maintien élastique et des protèges-tibia personnalisés. Puis intervient une première levée de fonds en 2019 pour continuer la Recherche & Développement autour du protège-tibia connecté, c’est à ce moment-là que Catherine Barba de l’émission Qui veut être mon associé ? entre au capital. 

En 2020, la start-up poursuit son développement malgré la crise avec le recrutement d’ingénieurs en interne pour sécuriser la conception et le développement des produits. L’entreprise passe de 3 à 7 salariés.

En 2021, TibTop veut confirmer son marché avec l’offre commerciale club pour « accompagner la reprise sportive », y compris au niveau amateur. En parallèle, l’ensemble des produits TibTop sont disponibles dans les enseignes Intersport, Leclerc Sport et Go Sport. Cette année doit correspondre à un développement soutenu des ventes afin de réussir une nouvelle levée de fonds à la fin de l’année 2021.

Loading Posts...