Loading Posts...

Les collectivités territoriales s’engagent pour préserver l’économie du territoire

Le coronavirus a induit une crise économique aussi brutale qu’inattendue. Les entreprises du territoire ont particulièrement souffert avec l’obligation pour les citoyens de se confiner.

Pour relancer l’activité avec le déconfinement, les collectivités territoriales ont multiplié les mesures en faveur des entreprises provençales afin de préserver l’emploi.

Plan Marshall municipal

De nombreux maires du territoire ont pris des mesures fortes pour accompagner le tissu économique local. C’est le cas de Pascal Montecot, le maire de Pélissanne. Sur sa commune, la taxe foncière 2020 des chefs d’entreprise est reportée en 2021 pour ménager la trésorerie. Conjointement avec la CCI, 250 chèques cadeaux d’une valeur unitaire de 200 € sont distribués aux ménages les plus pauvres de la commune.

Ces bons sont valables uniquement dans les commerces de proximité. Ce sont donc au moins 5 000 € qui sont injectés dans l’économie locale Pour les marchés publics de la commune, une clause préférentielle a été ajoutée en faveur des entreprises de Pélissanne.

La ville n’a d’ailleurs pas hésité à lancer des travaux dans son centre urbain pour valoriser le petit commerce de coeur de ville. L’objectif est clair : attirer les habitants dans les petits commerces du centre, plutôt que dans les zones commerciales péri-urbaines. Enfin, Pélissanne va lancer une campagne d’affichage « Consommer local » pour inciter les citoyens à accompagner son plan de relance locale.

Soutien des autres institutions

La Région a lancé une plateforme : « Covid-Resistance« , pour prêter aux entreprises les plus en difficulté. Ce fonds est abondé de 37 millions d’euros engagés par la Banque des territoires, et de 36 millions injectés par la Région directement.

Le Département a, quant à lui, voté un fonds de secours en avril dernier doté de 40 millions d’€, dont 35 millions proviennent directement des caisses du département. Mais, compte tenu de la répartition des compétences entre collectivités, l’Etat a sommé Martine Vassal de renoncer à ce dispositif, qui devrait être repris sous la même forme par la Région (détentrice des compétences économiques).

Loading Posts...