Loading Posts...

Comment les entreprises développent leur offre de formation avec le CPF et les dispositifs publics ?

En période de crise, il est de plus en plus difficile pour une entreprise d’aller chercher de nouveaux clients, ou de nouveaux budgets chez leurs clients existants. Nous avons décidé d’enquêter sur un phénomène qui se développe : la vente de formations par des entreprises dont ce n’est pas l’activité principale.

Loin des centres de formations traditionnels ou des start-up de l’EdTech (comme OpenClassrooms ou Koudeta), nous allons vous parler des entreprises qui ne se présentent pas comme un centre de formation, mais qui proposent de telles prestations.

Comment devenir organisme de formation ?

Tout d’abord, toute entreprise peut choisir de vendre des formations. Seulement, derrière la vente de formation, il y a en France l’idée qu’elles peuvent être souvent gratuites, ou subventionnées. Ainsi, la formation est un marché intéressant car le client ne débourse rien, ou seulement une partie du prix.

Donc, pour qu’une formation soit subventionnable, soit par le CPF (compte personnel de formation), soit par d’autres dispositifs (souvent régionaux ou étatiques), il faut qu’elle soit réalisée par un organisme de formation agréé. Pour qualifier ces organismes de formation, un mot est incontournable : datadock. Il s’agit du nom de la base de données qui référence tous les organismes de formation labellisés comme tel en France. On dit même d’une entreprise qu’elle est datadockée. Pour être datadocké, il faut contacter deux organismes : la Préfecture de son département et la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).

En effet « Toute personne qui réalise des prestations de formation professionnelle continue doit déposer une déclaration initiale d’activité en préfecture et transmettre tous les ans un bilan pédagogique et financier ».

À lire aussi

Une formation pour approfondir la prestation initiale

Ainsi, de nombreuses entreprises font l’effort d’être considérées organisme de formation pour proposer à leurs clients d’approfondir leur expérience. C’est par exemple la volonté de Tib Top, la marque de protège-tibias connectés à destination des footballeurs. Contacté par Provence Business, le dirigeant nous indique être en train de faire les démarches pour devenir organisme de formation afin de former les clubs clients à l’analyse et l’interprétation des données récoltées par les protèges-tibias connectés.

« Vendre de la formation aux clients qui ont déjà acquis notre produit nous permet de les fidéliser », nous confie un chef d’entreprise qui commercialise un logiciel sous couvert d’anonymat. En effet, un client qui maîtrise parfaitement toutes les possibilités offertes par un logiciel grâce à la formation changera moins facilement de logiciel.

Dans un tel cas, la formation pourrait être gratuite puisque commercialement elle semble bénéfique. Nos interlocuteurs réfutent en revanche l’idée d’un effet d’aubaine : puisque la formation est prise en charge via le CPF ou d’autres dispositifs, le client est plus enclin à la payer alors qu’elle n’aurait pas été facturée s’il avait dû sortir l’argent de sa poche.

À lire aussi

Pour eux, ce n’est pas cette logique qui prime. Notre interlocuteur dans le logiciel est même certain du contraire «  En ce qui me concerne, mon client a besoin de cette formation pour pouvoir se servir du logiciel, c’est du « temps-homme », elle est facturée dans tous les cas. Pour les PME, c’est vrai que le fait qu’ils ne la payent pas directement est un atout, mais ils la prendraient dans tous les cas ».

En fouillant dans la base de données officielle des organismes de formation labellisés comme tels, nous avons par exemple trouvé Jalis. Cette entreprise est un mastodonte du numérique : elle crée des sites webs pour les entreprises qui ne sont pas initialement numériques : les commerçants et les professions libérales par exemple. Nous n’avons pas réussi à les joindre pour leur demander si eux aussi utilisent le CPF de leurs clients ou d’autres dispositifs subventionnables de formation pour compléter leur offre.

Loading Posts...