Loading Posts...

David Guez : « N’attendez pas d’être sous l’eau, serrons-nous les coudes »

David Guez est dirigeant d’une société informatique. Il met gracieusement à disposition des entreprises ses services pour les aider à mettre en place le télétravail en toute sécurité. Il livre à Provence Business ses conseils et invite les entrepreneurs à le contacter directement.

Provence Business : Pouvez-vous vous présenter ?

David Guez : Je m’appelle David Guez, j’ai 34 ans je suis gérant d’une entreprise qui s’appelle DG Conseil, une société de prestations en services informatiques. Notre travail quotidien est de vendre du matériel de faire du dépannage de l’installation, de la maintenance pour les entreprises.

Quels sont vos clients habituels ?

On a différents secteurs d’activités, nos clients sont des professions juridiques, des sociétés dans le bâtiments, des hôtels, des restaurants, quelques marchés publics, des musées. On fait partie comme les structures alimentaires des entreprises essentielles, on se sent solidaire. Notre demande a augmenté de 150% en 24H. Cédric O demande aux entreprises de mettre en place le télétravail, mais tous les secteurs ne s’y prêtent pas et les entreprises ne sont pas encore toutes préparées ?

On est confronté chez nos clients à des structures qui recoivent du public et qui nous demandent du télétravail. Le problème reste pour ceux qui ont des usines, sur ces sujets on ne peut rien faire malheureusement. Ceux qui reçoivent de la matière première et qui doivent la mettre en oeuvre, ils sont donc confrontés à une obligation d’ouvrir leurs usines et de travailler. Sur les secteurs administratifs par contre ils nous proposent de dématérialiser on peut mettre en place le télétravail.

Le télétravail reste une lente révolution en France, qu’en pensez-vous ?

On se rend bien compte que les changements sont très difficiles à mettre en oeuvre. Dans cette conduite du changement les gens ont du mal à s’adapter. Lorsque l’on a des crise comme celle que l’on connaît actuellement, les habitures changent. Les gens sont prêts tout de suite à tout changer mais c’est aussi parce qu’il y a un danger de péril sur la santé mais aussi sur l’économie qu’il y a cette prise de conscience. allait bien c’est dur à avaler.

Le digital va sûrement nous aider à changer nos pratiques. Oui, les nouvelles technologies sont à la disposition de tous et c’est la raison qui nous a poussé à proposer nos services gratuitement. Contactez-nous directement à : conseil@dgconseil-informatique.fr

Si vous deviez donner des conseils efficaces dès maintenant aux entreprises ?

Pour faire simple, faites appel à toutes les aides opérationnelles qui sont ouvertes pour les entreprises, et toutes les propositions faites pour l’URSSAF, les impôts,… Pour la partie technologique, nous conseillons de mettre en place du télétravail pour que les collaborateurs puissent continuer à travailler de façon efficace.

On a 3 cas de figures. Pour ceux qui ont l’habitude de travailler sur des serveurs à distance, on met en place un VPN, un tunnel privé qui permet de conserver la sécurité dans l’entreprise et de permettre au salarié d’accéder à son serveur et à son système interne pour travailler. Ensuite, on a un système tout aussi sécurisé mais dans lequel il n’y a pas de serveur, on redirige la requête vers chacun des ordinateurs, on retrouve son bureau et son succès à distance.

La 3ème c’est la moins intéressante, c’est de faire de l’accès à distance avec du teamviewer un logiciel d’accès à distance que l’on installe en client serveur. Mais, nous déconseillons fortement cette solution car à terme lorsque le logiciel s’aperçoit qu’on l’utilise à des fins professionnelles, il bloque les requêtes et on ne peut plus travailler. Cela reste un logiciel payant, il détecte les utilisations professionnelles.

Le gouvernement demande qu’on lui fasse remonter des propositions, quelles sont les vôtres par exemple ?

Actuellement, on a une proposition phare qui nous tient fortement à coeur, on a été contacté par des écoles informatiques qui mettent à disposition leurs étudiants et nous permettent à nous d’être efficace.

Pour que l’économie puisse continuer, c’est de demander aux étudiants en informatique de réquisitionner ces collaborateurs là et les mettre à disposition de structures comme la nôtre qui proposent gracieusement leurs services pour nous permettre de fonctionner et d’aider les entreprises à mettre en place le télétravail. L’objectif c’est d’éviter d’alourdir les charges des entreprises dans ces moments-là.

Nos lecteurs sont des investisseurs et des entrepreneurs que souhaitez-vous leur dire ?

Je leur conseille de bien réfléchir à ne pas utiliser leur trésorerie et de réfléchir à des solutions pour mettre en place le télétravail. Avec le confinement rendu obligatoire, la seule solution est le télétravail. Il faut réfléchir, pendant qu’il est encore temps, à trouver des solutions efficaces pour continuer à ce que l’économie tourne et que l’entreprise ne s’écroule pas.

Loading Posts...