Loading Posts...

Comment les SCPI vont-elles assurer la mutation du travail de bureau ?

La crise sanitaire a favorisé le télétravail, une contrainte qui a induit une prise de conscience. Celle-ci a elle-même déclenché des changements d’usage dans le monde du travail. Comment les sociétés civiles de placement immobilier vont-elles assurer la mutation du travail de bureau ?

Pour les entrepreneurs que nous avons interrogés, le télétravail est plus largement adopté aujourd’hui, par rapport au pré-confinement. Néanmoins, il n’est pas question d’abandonner les locaux de l’entreprise mais de les repenser.

Le travail de bureau sera phygital !

C’est ce qui ressort de notre enquête auprès d’entrepreneurs de la région : les bureaux ne devraient pas se réduire car, parmi tous les chefs d’entreprises interrogés, aucun ne nous a confié opter pour que des salariés soient en télétravail permanent. L’idée est plutôt d’opter pour une part de télétravail allant de 20% à 50%.

 

Néanmoins, ils devraient être repensés pour combiner visioconférences, présencephysique, et plus d’espace par salarié. C’est donc aux propriétaires des bureaux (en l’occurrence les SCPI) d’assumer la restructuration des locaux qu’ils possèdent pour favoriser les nouveaux usages et répondre aux exigences du marché en pleine mutation.

SCPI rassurantes sur leur rentabilité

La SCPI Corum, implantée en France et en Europe a écrit à ses investisseurs un courrier en date du 09 septembre pour rassurer sur sa situation financière. L’entreprise évoque « la diversification sectorielle » comme une de ses forces : comprendre que posséder des entrepôts, des sites industriels ou des centres commerciaux permet d’amortir une restructuration de l’immobilier de bureau.

Un gestionnaire de patrimoine qui tient à garder l’anonymat nous explique que la flambée des montants levés par les SCPI est à la fois un risque de bulle mais également une bonne nouvelle pour l’après. Le trésor de guerre disponible est également une manne financière disponible pour repenser les bureaux de demain.

Les chiffres clés

Dépenses immobilières entreprise : 2e poste
Part du télétravail envisagé : de 20% à 50%
Rentabilité 2019 Corum XL : 6,25%
Rentabilité 2020 Corum XL : 5,5%

Loading Posts...