Loading Posts...

Naturaé produit une huile prête à conquérir les placards des Français

Naturaé a tenté le pari de se lancer sur le segment hyper-concurrentiel de l’huile. En effet, ce produit du quotidien fait l’objet d’une concurrence rude sur le marché entre des producteurs historiques et de plus en plus jeunes entreprises qui tentent de s’implanter.

Naturaé a peut-être trouvé un créneau de plus en plus porteur : la réduction des déchets. Sa force est d’abord le contenant. L’entreprise produit deux gammes d’huiles : la première à destination des magasins bios (huile biologique) et la seconde, non bio à destination des grandes surfaces, les distributeurs traditionnels.

Dans les deux gammes, l’huile d’olive est tracée et le consommateur final connait précisément l’origine de l’huile. C’est une petite révolution quand on sait que 90% des huiles vendues en bouteille n’indiquent comme origine que “Union européenne” ou “hors UE”.

Mais la grande force de Naturaé c’est le contenant : la bouteille est fabriquée en matières végétales, ce qui la rend biodégradable et même compostable. Aujourd’hui, 80% des bouteilles d’huile vendues en grande surface le sont en plastique, et 20% seulement en verre. Cette dernière matière a le mérite d’être recyclable, mais cette valorisation du déchet final n’est pas systématique (les consommateurs n’ont pas tous le réflexe de trier). Même si Naturaé n’a pas inventé la bouteille compostable, c’est visiblement la première marque à l’utiliser sur le créneau des huiles, surtout avec une gamme destinée à la grande distribution.

250 000 euros en amorçage

La startup Naturaé souhaite lever 250 000 euros en amorçage, sous la forme d’augmentation de capital. Les fonds récoltés vont être dédiés au lancement de la production à destination des deux circuits de distribution évoqués plus haut (magasins bios spécialisés, et grande distribution). En parallèle, le recrutement d’un community manager, d’un approvisionneur et un renfort compte-clé.

Le projet semble très concret, bien qu’axé sur un marché très concurrentiel. Naturaé prévoit d’être rentable dès 2022. Pour les investisseurs, l’entreprise se valorise 1.250.000 euros, et prévoit donc de céder 17% de son capital via cette levée de fonds. Le pari de cette levée est intéressant : avec une startup si jeune, c’est souvent l’équipe qui fait la différence. Et les associés cumulent ensemble plus de 70 ans d’expérience professionnelle dans le secteur.

Loading Posts...