Loading Posts...

Ogoxe veut lever un million d’euros pour lutter contre les inondations

La société Ogoxe développe des solutions de prévention et d’alerte des risques environnementaux. Sa première application est dédiée au risque inondations.

Spécialisée dans ce domaine, l’entreprise innovante se présente comme le « seul acteur capable d’alerter les risques d’inondation en temps réel, sans interruption, et ce malgré l’absence de signaux télécoms ou d’électricité« . Ogoxe a la possibilité d’installer en moins d’une semaine des capteurs qui permettent de mesurer le niveau de risque inondation, y compris dans les zones géographiques compliquées.

Un marché à conquérir

Ogoxe a finalisé sa solution de prévention et d’alerte sur les risques d’inondation, tant sur les parties hardware que software. Elle a également initié sa commercialisation auprès de plusieurs clients, représentatifs des cibles de l’entreprise (collectivités, entreprises, campings, particuliers), prouvant ainsi qu’il existe un marché pour ce type de produit.

Depuis 2017, Ogoxe a généré plus de 350k€ de chiffre d’affaires pour 17 contrats signés depuis son lancement, avec notamment des clients grands groupes tels que EDF. Le marché est immense. En France, les dommages économiques liés aux innondations ont pesé entre 650 et 800 millions d’€ par an sur les 30 dernières années.

Sur le territoire national, on estime qu’une municipalité sur deux est concernée par les problématiques d’inondation. Soit environ 3 500 communes et 17,1 millions de particuliers susceptibles d’être touchés chaque année en France par des inondations.

Lever des fonds pour lancer le produit

Une partie de ces dégâts pourrait être évitée si les alertes pouvaient être données en temps réel, ce qui est souvent impossible à cause des coupures de réseau téléphonique et électrique justement à cause des inondations.

C’est le point fort d’Ogoxe. La start-up souhaite lever 1 million d’€ en crowdfunding via l’entreprise Sowefund. Cela correspond à 25% du capital, avec une sortie envisagée dans 3 à 8 ans. L’entreprise appartient aujourd’hui exclusivement à ses fondateurs. Ces fonds permettront d’accélérer la commercialisation et de développer une « stratégie d’acquisition et de communication, de consolider son équipe et d’ initier les démarches pour son expansion européenne« . Ogoxe ambitionne d’ici 1 à 2 ans « d’industrialiser les ventes et les installations« .

Loading Posts...