Loading Posts...

Mon Petit Bikini veut agrandir son territoire de marque

©Mon Petit Bikini

MonPetitBikini, c’est l’histoire d’une plateforme numérique e-commerce de vente de maillots de bains créée en 2010. A partir de 2015, l’entreprise n’est plus seulement une vitrine, mais une marque de maillots de bains à part entière, avec sa propre identité et son positionnement assumé bohème chic.

Depuis 2015, MonPetitBikini a vendu pas moins de 100 000 maillots de bain pour un chiffre d’affaires cumulé de 2,2 millions d’€. En 2018, MonPetitBikini est allé encore plus loin pour contrer la saisonnalité du bikini. La marque emblématique, avec un nom très marqué s’est lancée sur un nouveau créneau : le pyjama. Une niche dans le marché du vêtement qui ne connaît pas de leader incontesté, et qui permet donc à un outsider comme MonPetitBikini de se lancer. Pari réussi : le lancement de cette nouvelle collection a été suivi par plus de 8 millions de personnes.

MonPetitBikini a le souci de renouveler continuellement son image et ses produits comme le marché de la mode est particulièrement concurrentiel. Cet « esprit start-up », la marque le cultive. Elle a par exemple lancé la première gamme de maillots bains entièrement conçus en matériaux recyclés.

Cession de 20% du capital

Dans un contexte de rentabilité déjà acquise (32,7K € de résultat net en 2020), Monpetitbikini prévoit de lourds investissements grâce à cette levée de fonds dans l’objectif est de devenir un acteur majeur du marché. La société compte lever 1 million d’€ en crowdequity sur la plateforme Sowefund, en échange de 20% du capital, ce qui valorise Monpetitbikini à 5 millions d’€ postmoney.

Outre le positionnement éco-responsable (vêtements en matières recyclées), la marque ambitionne de gagner des parts de marché sur des créneaux où aucun leader de la mode n’est en position dominante : les maillots de bain, le pyjama, et bientôt les combinaisons de ski. La diversification de l’offre s’accompagnera d’une stratégie commerciale omnicanale : digitale (réseaux sociaux, partenariats influenceurs, site web…) et physique avec l’ouverture des premières boutiques. Une accélération de la croissance pour retrouver la rentabilité en 2022 et continuer de s’affirmer dans un secteur concurrentiel.

Loading Posts...