Loading Posts...

L’entreprise Pimpant veut révolutionner les produits ménagers

Saviez-vous que les produits ménagers sont les biens de consommation courante les plus nocifs pour l’Homme et la planète ?

Face au constat que les produits ménagers sont les biens de consommation courante les plus nocifs pour l’Homme et la planète, Amandine Frery et Pierre Ferrand, riches de 2 profils très complémentaires et animés par l’envie d’apporter leur pierre dans la construction d’un monde plus propre, ont décidé de créer Pimpant.

Amandine Frery a travaillé plus de dix années dans la communication et a déjà créé une entreprise dans l’alimentation infantile. Pierre Ferrand, quant à lui, a connu deux expériences dans la finance particulièrement prometteuses : en M&A chez Mansartis Finances (pendant 4 ans), puis comme responsable de l’analyse des projets d’investissements du groupe Pierre Fabre.

Un positionnement parfait

Pimpant répond a une vraie problématique. L’entreprise se démarque grâce à des produits ménagers qui sont à la fois efficaces, et vraiment verts. Il ne s’agit pas des produits industriels présentés comme verts à grand coup de marketing. L’entreprise apporte une deuxième solution particulièrement intéressante. En effet, habituellement, les produits ménagers sont vendus prêt à l’emploi.

Or, leur composition contient en grande partie de l’eau. Pimpant a donc décidé de n’emballer que le principe actif, afin de laisser le consommateur diluer lui-même le produit avant chaque utilisation. Un tel geste permet une économie non négligeable d’emballages.

Une levée précoce

Toutefois, l’avance technologique de Pimpant par rapport à toute autre entreprise qui pourrait se lancer demain sur ce créneau spécifique n’est pas non plus exceptionnelle. Par ailleurs, cette levée de fonds de 250 000 euros en equity intervient seulement après la commercialisation des premiers produits (poudre à linge, stick antitâche et balles de séchage).

La start-up souhaite développer d’ici 18 mois une gamme complète de produits de nettoyage : sprays multi-usages, salle de bain, vitres… Enfin, son principal atout comme son point faible, c’est les canaux de distribution. Aujourd’hui, 85% des ventes de l’entreprise sont générées par son site web. C’est direct, mais cette situation de monopole entraîne une dépendance.

Loading Posts...